9 surprenantes raisons de laisser tomber votre soutien-gorge à armatures

Il est 19 heures et vous êtes enfin rentrée chez vous après une journée épuisante. Dès que vous avez passé le pas de la porte, une seule chose en tête : enlever votre soutien-gorge. Marre de sentir vos seins comprimés, vos épaules et votre poitrine endolorie ? Et si vous arrêtiez d’en porter ? 

Depuis peu, de nombreuses femmes l’ont abandonné afin de libérer leur poitrine et les mouvements de revendication sur les réseaux se sont multipliés.  

Y avez-vous songé, mais n’avez pas osé franchir le cap ? 

Il est peut-être temps d’y remédier. Ce ne sera que du positif pour vous, autant sur le plan physique que psychologique.

Bien entendu, chacune a son propre rythme, il ne s’agit pas sur un coup de tête, de faire un feu de camp avec tous vos bouts de tissu !

L’essentiel, c’est de s’écouter et de voir ce qui nous convient le mieux et pour certaines le confinement a été comme un déclic. Nous sommes passés du « pourquoi devoir porter un soutien-gorge à armatures chez soi ? », à « pourquoi devoir continuer d’en porter après le confinement ? ».

Quels sont les bénéfices à ne plus porter de soutien-gorge que toutes les femmes devraient connaître ? Voici 9 surprenantes raisons de laisser tomber votre soutien-gorge à armatures :

1. Obtenir un meilleur confort 

Les soutien-gorge à armatures ne sont pas réputés pour être synonyme de confort. Ils ont plutôt pour habitude de serrer, gratter et laisser des marques rouges. Alors vivre sans, signifie être débarrassé de tout cela.

Le mouvement « no Bra » qui consiste à délaisser le soutien-gorge a été révélateur pour certaines femmes, désormais, elles n’ont ni douleurs ni tensions.
Dormir ou passer le week-end en jogging sans soutien-gorge, c’est tellement agréable ! 

Maintenant, il faut s’imaginer la sensation de bien-être tous les jours de la semaine, on se sent « libérée, délivrée » !

2. Avoir des seins plus fermes et tonifiés

Laisser la poitrine libre améliore sa tenue naturelle en renforçant les muscles. Ce sont les ligaments de Cooper qui permettent un maintien naturel. 

Lorsque l’on ne porte pas de soutien-gorge, ils sont stimulés par la pesanteur ce qui rend la poitrine plus ferme.

Beaucoup de femmes pensent qu’elles doivent porter un soutien-gorge par peur de voir leurs seins s’affaisser, perdre de leur tonicité mais contrairement aux idées reçues, ce serait l’inverse.

La poitrine ne tombe pas sans soutien-gorge, les mamelons remontent d’environ 7 mm par an.

3. Gagner en volume et être en meilleure santé 

 soutien-gorge sans armatures

Des études-là aussi l’ont prouvé, moins les femmes portent de soutien-gorge et plus leurs seins auront tendance à s’arrondir naturellement. 

Dans certains cas, il est possible d’augmenter en volume, passant d’un bonnet B à C par exemple.

4. Améliorer sa circulation sanguine 

La tension et la compression causées par le port du soutien-gorge à armatures peuvent ralentir et bloquer la circulation du sang. 

Ceci, étant très nocif pour la santé, provoquerait même l’apparition de boutons ou kystes douloureux.

Se débarrasser des armatures serait alors une solution à ces problèmes.

5. En finir avec les douleurs 

Quelle sensation désagréable d’être cisaillée, compressée et de se retrouver avec des marques rouges en fin de journée provoquées par les armatures !

De nombreuses femmes ne connaissent pas leur véritable taille de soutien-gorge et cela a de graves répercussions.

Un soutien-gorge à armatures mal adapté avec des baleines trop serrées peut provoquer des essoufflements, des douleurs dorsales et musculaires. Il faut donc réellement connaitre sa taille et s’orienter vers des solutions plus légères, c’est-à-dire acheter des soutien-gorge sans armatures ou tout simplement arrêter d’en porter.

6. Économiser du temps…

Lorsque l’on choisit un soutien-gorge, on met parfois du temps à se décider que ce soit pour l’esthétique ou pour la taille car suivant les marques, les modèles et les formes, ils différent.  

Lorsque l’on veut mettre un ensemble assorti et que le soutien-gorge se trouve être à la machine ou que l’on cherche le sous-vêtement qui conviendra le mieux à la tenue, on perd encore du temps. 

Sans soutien-gorge, adieu les prises de tête et bonjour à la facilité et rapidité  pour s’habiller au réveil ! 

7. … Et de l’argent ! 

Soyons sincères, même soldée, la lingerie coûte (trop) cher, alors en réduire les dépenses va forcément vous faire de jolies économies et vote carte bancaire vous remerciera !

Sur le long terme, le corps de la femme est amené à changer et la taille de sa poitrine varie selon différents facteurs : le cycle menstruel, la maternité, perte/prise de poids,etc.

Sacré budget pour une vie entière !

Nous vous conseillons des soutiens qui s'adaptent à votre silhouette et ne font pas mal (au portefeuille comme au corps). 

8. Changer de routine 

Si on y réfléchit bien et que l’on se fie aux études, on se rend bien compte que le soutien-gorge est un « faux besoin », jugé par certains spécialistes comme inutile. 

En fait, tout est une question d’habitude, beaucoup de femmes ont suivis le mouvement car leur mère, leurs amies en portaient et ne se sont pas questionnées sur leur bien-être. 

Mais dans les pays Scandinaves, la tendance est différente : 95% des femmes ne portent pas de soutien-gorge au quotidien. 

Et vous, si c’est le cas, pourquoi en portez-vous ? 

9. Aider à s’accepter telle que l’on est  

soutien-gorge sans armatures

Laisser sa poitrine à l’air libre revient à faire un travail sur l’estime de soi. Décider de ne plus porter de soutien-gorge est le meilleur moyen pour redécouvrir votre poitrine, l’assumer et l’aimer. 

Grâce au « No Bra », vivre sans artifices se démocratise et les femmes sont amenées à s’aimer au naturel. 

Pour celles qui ne sont pas encore prêtes à s'en débarrasser complètement, la solution idéale est de passer aux sans armatures. 

Découvrez notre sélection de soutiens-gorges sans armatures ici.

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés