Tout ce que vous devez savoir sur l’entretien de vos soutien-gorge

À quelle fréquence faut-il laver un soutien-gorge ? Est-il préférable de le laver à la main ou à la machine ? Et si c’est le cas, avec quel cycle, à quelle température ? C’est tant de questions récurrentes sur le bon entretien de vos sous-vêtements qui restent souvent en suspens.

Nous allons tout vous expliquer sur cet objet du quotidien.

Grâce à ce guide, plus de secrets sur le soutien-gorge; vous serez une véritable pro et pourrez même vous en vanter auprès de vos proches !

Laver vos soutiens-gorge en machine

C’est le cycle de lavage « délicat/soie » qui est à favoriser, avec de l’eau froide. En effet, c’est le programme qui s’apparente le plus au lavage à la main. (Méthode nettement recommandée par les expertes).

Mais, entre le boulot ou les études, les activités sportives/culturelles, les enfants s’il y en a, vous n’avez pas le temps et cela se comprend !

Vous optez donc pour le lavage en machine et pour cela, suivez ces étapes :

  1. Mettez vos soutien-gorge agrafés dans des petits sacs en maille avec fermeture à glissière. Ainsi, vous éviterez les nœuds, les accrochages avec d’autres habits dans le tambour.  Il existe la forme filet, mais aussi, la boule à soutien-gorge qui protège et permet un lavage en toute sécurité.
  1. Utilisez une lessive douce, spécial vêtements délicats, lingerie ou bébé qui prendra soin de vos affaires. Elle sera tout aussi efficace qu'une lessive classique mais sera plus adaptée pour votre lingerie.
  1. Séchez vos sous-vêtements à l’air libre ! Etendez-les au milieu des deux bonnets plutôt que par les bretelles ou le dos. Cela évitera de trop les déformer.

Veillez à toujours respecter les instructions de lavage qui sont inscrites sur l’étiquette de vos soutiens-gorge ! Par exemple, il est souvent préconisé un lavage à 30 degrés et non au-delà. La majorité des matériaux, les crochets ou encore les curseurs sur les sangles ne sont pas résistants à la chaleur. En respectant celles-ci, vous garantissez donc la prolongation de la durée de vie de vos précieux sous-vêtements !

Laver vos soutiens-gorge à la main

La meilleure façon de bien entretenir vos soutiens-gorge, c’est de les laver à la main. Cela permet de préserver l’élasticité et la forme le plus longtemps possible. C’est la méthode surtout recommandée pour les soutien-gorge à armatures et la lingerie particulièrement délicate en dentelle ou en mousseline.

Voici nos conseils pour les lavages à la main :

  1. Rincez vos sous-vêtements à l’eau tiède.
  1. Utilisez de la lessive en poudre ou liquide douce, la même que celle que vous utiliseriez pour votre lave-linge.
  1. Laissez tremper les soutien-gorge dans une bassine, par exemple,                        pendant une bonne demi-heure. Faites attention à ne pas frotter vigoureusement pour ne rien abîmer.
  1. Travaillez le tissu délicatement et rincez à l’eau froide ou tiède, selon vos envies
  1. Faites sécher sur un étendoir

La fréquence idéale pour laver et changer vos soutien-gorge

En moyenne, un soutien-gorge doit être lavé après 3 utilisations.

En revanche, si vous avez tendance à transpirer beaucoup, privilégiez des lavages plus réguliers.

Petit élément à prendre en compte, lorsque vous faites du sport, mesdames, vous devez porter des soutiens-gorge ou des  brassières de sport mais il est nécessaire de les laver après chaque utilisation. Ceux-ci sont les plus faciles d’entretien car ils peuvent être lavés à 40 degrés sans se détériorer donc, vous n’avez pas à vous soucier de cela !

Il est essentiel de les laver fréquemment puisque la sueur ou les déodorants que vous mettez peuvent endommager le soutien-gorge voire adhérer aux fibres. En résumé, si vous pratiquez une activité physique régulière, il serait préférable d’en avoir plusieurs dans votre armoire.

Pour ce qui est du soutien-gorge en dentelle, il est en contact constant avec votre peau. La transpiration, les produits de beauté ou votre parfum peuvent attaquer la dentelle. Alors, un conseil, lavez-les après 2 ou 3 utilisations.

Il s’agit de la même histoire pour les soutiens-gorge en coton, ils sont exposés aux produits d’hygiène corporelle et à la transpiration. Mais, étant moins fragile que la dentelle, le coton peut être porté 3 fois.

Les soutien-gorge en polyester sont les plus résistants alors vous pouvez vous permettre de les mettre à 40 degrés. 

Pour n’importe quel sous-vêtement, peu importe les matériaux, n’hésitez pas à laver vos soutien-gorge dès que vous en sentez le besoin.

Les choses à (absolument) éviter avec vos soutien-gorge

Si vous souhaitez garder vos soutiens-gorge le plus longtemps possible, vous ne devez pas porter plus de 3 jours le même, sans qu’il soit lavé. Vous devez également alterner les soutien-gorge : ne jamais les porter 2 jours d’affilé !

Faites attention quand vous les rangez dans vos armoires ou dans vos valises, pliez-les en deux, bonnet contre bonnet afin de les protéger.

De plus, il y a des choses à absolument éviter ou bannir de votre quotidien comme repasser un soutien-gorge, utiliser un soutien-gorge dit classique pour le sport ou le fermer sur les agrafes les plus serrées.

Avant de faire votre machine, il est très important que vous ayez séparé les couleurs. Les soutiens-gorge jaune clair ou nude ne doivent pas être mélangé au linge blanc. Triez aussi votre linge, ne mettez jamais des vêtements lourds comme des jeans ou serviettes de bain au même moment. 

Enfin, lisez les étiquettes et vérifiez la matière pour bien entretenir votre lingerie fine. En plus de la laver à la bonne fréquence essayez d’en alterner le port. Pour cela, nous vous conseillons d’avoir une dizaine d’exemplaire.

Dernière petite information : les matières microfibre, tulle ou coton ont une durée de vie plus longue que la dentelle ou la soie.

Pour optimiser au maximum leur durée de vie, suivez tous nos conseils et astuces. Osez varier les modèles et les plaisirs !


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés